Tout sur Jonathan Weber

Nombre de jeunes pousses bruxelloises ou wallonnes du numérique revendiquent désormais des équipes de 30, 80 ou 200 personnes... Des croissances qui témoignent de l'ambition des entrepreneurs du digital et de la maturité progressive de l'écosystème. Mais aussi de l'importance des levées de fonds souvent indispensables pour engager.

Devenir le logiciel incontournable pour gérer les derniers kilomètres d'une livraison à domicile. Voilà le pari de la start-up bruxelloise Urbantz qui prend déjà en charge ce créneau logistique pour le groupe Carrefour en France. Jusqu'ici très discrète, la jeune pousse vient de lever 6 millions d'euros. Ce qui la place dans le club, select, des start-up en vue.