Tout sur Johnson & Johnson

Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson va payer 2,2 milliards de dollars au gouvernement américain pour éviter des poursuites pour des pots-de-vin versés à des pharmaciens, notamment pour la vente d'un traitement de la schizophrénie.

Pots-de-vin accordés à des médecins polonais, grecs et roumains, rétro-commissions en Irak pour décrocher des contrats : accusé de corruption, le géant américain Johnson & Johnson a payé plus de 70 millions de dollars aux autorités US pour mettre fin aux procédures en cours.

Johnson & Johnson Medical centralise ses activités de Zaventem, Waterloo et Grand-Bigard à Diegem, dans un bâtiment de 10.800 m² racheté à Fortis Real Estate.