Tout sur John Crombez

"Permettez-moi de m'étonner de votre étonnement", a ironisé le juge d'instruction Michel Claise, spécialisé dans la lutte contre la criminalité en cols blancs, à l'occasion de son audition, mardi après-midi, par la commission spéciale de la Chambre consacrée aux Panama Papers.

Par nature, l'estimation de la fraude fiscale est une chose difficile, puisqu'elle porte sur des comportements et des valeurs cachés. Différentes études citent toutefois des sommes de l'ordre de 24 à 30 milliards d'euros, ce qui est considérable mais guère surprenant.

Le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude John Crombez (sp.a) est favorable à un retrait de la licence des banques qui participent à la fraude fiscale, a-t-il indiqué dimanche dans le journal de vtm. Une approche plus sévère des conseillers fiscaux et des comptables qui aident à frauder consciemment est nécessaire, selon le secrétaire d'Etat.

Les entreprises qui emploient de faux indépendants ou qui inscrivent du personnel dans des pays à bas revenus via des constructions internationales seront plus sévèrement contrôlées, écrit jeudi De Morgen.

Le vice-Premier ministre Johan Vande Lanotte a utilisé, entre 2007 et 2010, une société en commandite simple pour exercer des mandats d'administrateurs. Si l'élu SP.a nie toute volonté de payer moins d'impôts grâce à cette société, Le Soir s'interroge sur l'objectif de la manoeuvre.

La présence obligatoire d'un avocat, imposée par la loi Salduz, alourdira le travail des inspecteurs sociaux. Jusqu'à paralyser la lutte contre le travail au noir... Cerise sur le gâteau, le "bazooka antifraude" de Di Rupo Ier serait contraire à la Constitution.

John Crombez, nouveau secrétaire d'Etat en charge de la Lutte contre la fraude fiscale, semble vouloir surtout s'attaquer aux sociétés de management. Typique pour un socialiste ? "Je déteste quand la discussion est menée de cette manière", rétorque-t-il.