Tout sur Johan Van Overtveldt

Le député européen N-VA Johan Van Overtveldt n'est pas convaincu des critères attachés au fonds européen de relance, a-t-il expliqué mercredi matin sur la VRT. Le Parlement européen doit approuver le budget pluriannuel européen et le fonds de relance et, selon M. Van Overtveldt, il y a des critiques à formuler sur le plan Michel.

Le fonds "Belgian Growth Fund", dont l'objectif est de soutenir des fonds qui investissent dans des entreprises belges prometteuses, a levé 278 millions d'euros lors d'un deuxième closing, annoncent ses initiateurs vendredi. Le M.R.B.B., la société holding du Boerenbond, fait partie des nouveaux investisseurs.

La N-VA veut mener un nouveau "tax shift" si elle participe à la majorité fédérale après les élections. Cette réforme fiscale coûterait deux milliards d'euros qui seraient financés grâce à l'augmentation du taux d'emploi. Dans les calculs des nationalistes, celui-ci devrait atteindre 80% en Flandre et de 70% à 75% à Bruxelles et en Wallonie.

16 millions d'euros ont été récupérés par l'administration fiscale belge trois ans après l'éclatement du scandale des "Panama Papers", révèlent plusieurs médias mercredi. Bien en deçà des attentes de l'ex-ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA). Mais depuis ce scandale, qu'ont mis en place concrètement les autorités pour lutter plus efficacement contre la fraude, l'évasion et l'optimisation fiscale ? Éléments de réponses avec Marc Bourgeois, professeur de droit fiscal et de finances publiques à l'ULiège et expert dans la Commission parlementaire "Panama Papers".

Le ministre des Finances Alexander De Croo (Open Vld) a indiqué dans une lettre adressée au Conseil supérieur des finances qu'il souhaitait une baisse des impôts et ne voulait pas d'un tax shift, selon des informations rapportées par L'Echo et La Libre Belgique.