Tout sur Joe Kaeser

Le conglomérat allemand Siemens a fait état mercredi d'un bond de son bénéfice net de 38% au premier trimestre de son exercice décalé 2020/2021, porté par ses activités numériques, bénéficiant de "meilleures conditions" après une année marquée par la crise sanitaire.

En partance après avoir introduit en Bourse la division énergie du groupe, le CEO de Siemens explique pourquoi les grands conglomérats n'ont plus la cote, et offre sa vision de l'industrie de demain. Son incontournable : une politique économique et diplomatique commune à tous les Européens : "Séparément, la France et l'Allemagne ne pèsent rien".

Le groupe allemand Siemens pourrait être amené à supprimer 20.000 emplois, dans le cadre de la nouvelle stratégie "Vision 2020+", rapporte vendredi le mensuel allemand Manager-Magazin, citant des propos attribués au CEO de Siemens, Joe Kaeser, à l'occasion de rencontres avec des investisseurs début août. Contacté par l'agence de presse financière Bloomberg, un porte-parole de Siemens n'a pas souhaité confirmer l'information.