Tout sur Jerome Powell

La Banque centrale américaine (Fed) peut-elle agir contre les inégalités raciales aux Etats-Unis? L'idée gagne du terrain depuis les manifestations Black Lives Matter de juin. Des parlementaires démocrates ont même déposé récemment une proposition de loi en ce sens.

La crise économique provoquée par la pandémie présente "des différences fondamentales" avec la Grande Dépression et la croissance devrait reprendre plus vite malgré un chômage très élevé et une profonde récession, a affirmé dimanche le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell.

La Banque centrale américaine a brutalement abaissé ses taux à zéro dimanche, comme le réclamait le président Donald Trump depuis des mois, pour contrer une baisse de la croissance au deuxième trimestre et rassurer les marchés face aux ravages de l'épidémie de nouveau coronavirus.

Le taux de chômage aux Etats-Unis est certes à un plus bas historique, mais le tableau est loin d'être parfait et le marché du travail américain montre d'importantes failles, a relevé mercredi le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell.

Même aux Etats-Unis, où la tradition d'aller battre le pavé pour chasser les affaires alléchantes au lendemain de Thanksgiving est née, le Black Friday a perdu de son aura sous les coups de boutoirs de promotions de plus en plus tôt et surtout des achats en ligne.

Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a rappelé lundi au président Donald Trump que les décisions de politique monétaire se prenaient en dehors des considérations politiques, lors d'une réunion à la Maison Blanche, a indiqué la Fed.

La Banque centrale américaine (Fed) s'apprête à baisser légèrement les taux d'intérêt pour la troisième fois de suite, selon les marchés, alors que la croissance américaine ralentit mais résiste mieux que prévu.

"La Fed n'a pas la moindre idée de ce qu'il se passe!" C'est encore sous les estocades de Donald Trump que la Banque centrale américaine (Fed) conclut mercredi une réunion monétaire devant déboucher sur une nouvelle baisse des taux... mais pas assez pour le président américain.

La croissance mondiale est "fragile" et "menacée" notamment en raison des tensions commerciales, a souligné jeudi la directrice générale sortante du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, lors d'un entretien exclusif avec l'AFP à Washington.