Tout sur Jeff Bezos

D'ici quelques mois, la firme de Jeff Bezos déclinera sa plateforme de vente en ligne sur le marché belge. Une arrivée que l'on n'attendait plus vraiment puisque clients et commerçants du plat pays sont évidemment déjà actifs sur Amazon, mais qui répond à une logique stratégique.

Elon Musk vient de mettre la main sur Twitter pour 44 milliards de dollars. D'un point de vue économique, cela n'est pas justifiable, car Twitter est un site de réseau social de niche dont le modèle de revenus est négligeable. Pour l'homme le plus riche du monde, la valeur de Twitter est pourtant inestimable.

Bruxelles a annoncé mardi avoir autorisé sans condition le projet de rachat du mythique studio hollywoodien MGM par le géant des technologies et du commerce en ligne Amazon, estimant que l'opération ne posait "aucun problème de concurrence" en Europe.

Les inégalités contribuent à la mort d'au moins 21.000 personnes par jour, soit une toutes les quatre secondes, alors que, dans le même temps, la fortune des dix hommes les plus riches du monde a doublé pendant la pandémie, ressort-il du nouveau rapport d'Oxfam, "Les inégalités tuent", publié lundi en marge des sessions en ligne du Forum économique mondial de Davos.

La présentation d'un modèle grandeur nature d'"avion spatial" de Sierra Space au salon de la tech à Las Vegas (CES) cette semaine est la preuve de l'avènement de l'ère d'un marché de l'espace, avec son potentiel vertigineux et les risques qu'il implique.

Je vous avais parlé hier de ce proverbe africain qui dit que lorsque le serpent mue, il est aveugle. Une manière polie et discrète de dire que pendant que les médias nous abreuvent d'informations répétitives sur la 4e vague et le variant Omicron, le monde continue de bouger, d'avancer, notamment au-dessus de nos têtes.

Tiens, pour changer, je vais vous parler aujourd'hui de deux chiffres, et d'une bizarrerie que personne ou presque n'a remarqués.

Central dans l'essor de l'intelligence artificielle, de la vidéo à la demande et de la visioconférence, le secteur de la location de serveurs informatiques est dominé par Amazon, Microsoft et Google. Face à l'explosion des besoins et au retard européen, les entreprises du Vieux Continent n'ont d'autre choix que de se tourner vers ces géants américains malgré les doutes sur la confidentialité des données. Récit d'une mutation phénoménale.