Tout sur Jean-Luc Maurange

Le groupe d'ingénierie industrielle sort de la crise du Covid-19 avec un carnet de commandes record pour l'année 2022. Il ambitionne de doubler son chiffre d'affaires pour atteindre les 2 milliards d'euros en 2025.

Grande nouveauté pour cette édition: seuls cinq finalistes s'apprêtent à concourir pour le prix du Manager de l'Année 2021 de "Trends-Tendances". La compétition s'annonce d'autant plus serrée!

Cette entreprise, l'une des plus innovantes de Wallonie, se sent parfois un peu snobée dans son pays, que ce soit pour des contrats militaires, des crédits bancaires ou même les pourtant très en vogue énergies renouvelables.

Le groupe liégeois a maintenu son chiffre d'affaires au-delà du milliard en 2020. Et les perspectives sont très positives pour 2021. Surtout si les plans de relance accélèrent un peu et n'oublient pas de miser sur les locomotives industrielles, capables d'entraîner tout un écosystème derrière elles.

Produire de manière durable et prendre des mesures pour réduire l'empreinte écologique, cela va de soi pour la plupart des entreprises d'aujourd'hui. Un certain nombre d'entre elles ont également des projets de croissance ambitieux, notamment grâce aux projets d'énergie renouvelable. Nous en parlons avec Jean-Luc Maurange de John Cockerill à Seraing et Nabil Jijakli de Credendo.

Que vous parliez centrales thermo-solaires, développement ferroviaire ou armes avec lecture optique, partout dans le monde, vous risquez de tomber sur des équipements de CMI. Son nouveau patron, le Franco-Canadien Jean-Luc Maurange, évoque les atouts, stratégies et limites d'un tel groupe, résolument indépendant.