Tout sur Jean Baisier

La deuxième vague de la pandémie de coronavirus est bel et bien là. Si le gouvernement n'a pas imposé un nouveau confinement aux citoyens et aux entreprises, les nouvelles mesures restrictives plongent malgré tout la Belgique dans de nouvelles incertitudes. Si beaucoup d'entreprises tentent de faire le gros dos, d'autres s'adaptent et espèrent, tant bien que mal, amortir le choc... Voire tirer parti de la situation.

L'administrateur délégué des Tartes de Françoise a abordé les ambitions à l'export de son entreprise lors d'un déjeuner au cercle d'affaires bruxellois.

Depuis sept ans, le spécialiste bruxellois des tartes multiplie les ouvertures de boutiques. Pas moins de 21 ateliers parsèment désormais la Belgique, permettant à l'entreprise de générer plus de 15 millions d'euros de chiffre d'affaires. Et en 2019, Les Tartes de Françoise devraient se lancer hors de nos frontières.

Il y a quelques semaines, Olivier Laffut, le fondateur des Tartes de Françoise a cédé son entreprise à deux de ses employés via un " leveraged management buy-out " (LMBO). Jean Baisier, "managing director", et Ludovic Hernould, directeur financier et administratif, ont établi un nouveau plan stratégique ambitieux pour cette PME vraiment pas comme les autres.