Tout sur Jamal Khashoggi

Hauts responsables américains, présidents étrangers et dirigeants de grandes firmes internationales, l'Arabie saoudite lance mardi son "Davos du désert" en grande pompe, à l'opposé de l'édition décevante de 2018, marquée par un boycott après le meurtre du journaliste dissident Jamal Khashoggi.

De nombreux dirigeants de grandes entreprises, des magnats de la finance et des leaders politiques ont confirmé leur participation au "Davos du désert" qui s'ouvre mardi à Ryad, en contraste avec l'édition précédente largement boycottée après le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Décideurs politiques et grands patrons sont attendus en nombre au "Davos du désert saoudien" qui s'ouvre mardi, donnant à Ryad l'occasion de tourner la page de la crise provoquée par le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.