Tout sur Italie

L'unique renaissance en vue pour le pays est la célébration d'un 500e anniversaire.

Le déficit budgétaire de la Belgique, à politique inchangée, augmentera considérablement les prochaines années pour atteindre 2,8% du PIB en 2022, contre 1,6% cette année, selon les prévisions économiques de la Banque nationale de Belgique (BNB) présentées lundi. La Belgique risque de faire partie des cancres de la classe européenne avec le deuxième déficit le plus élevé de la zone euro, met en garde Pierre Wunsch, gouverneur de l'institution.

La pression fiscale sur les entreprises a légèrement diminué l'année dernière en Belgique mais reste parmi les plus élevées en Europe et dans le monde, selon l'étude "Paying Taxes 2020" publiée mardi par PWC et la Banque mondiale. La charge fiscale est passée de 57,7% lors de l'exercice 2017 à 55,4% en 2018, "grâce au tax shift", indique le rapport.

Peu - voire pas - connu du grand public, le groupe montois I-Care est pourtant leader de son secteur en Belgique et en Europe. Avec ses 11 filiales de par le monde, le spécialiste de la maintenance prédictive des machines industrielles entend devenir un acteur global dans la récolte et le traitement des données.

Peu - voire pas - connu du grand public, le groupe montois I-Care est pourtant leader de son secteur en Belgique et en Europe. Avec ses 11 filiales de par le monde, le spécialiste de la maintenance prédictive des machines industrielles entend devenir un acteur global dans la récolte et le traitement des données.

Le gouvernement italien a déposé vendredi un recours devant la justice pour empêcher le groupe européen ArcelorMittal d'abandonner le site sidérurgique d'Ilva à Tarente (sud), considéré comme "un actif stratégique" de l'industrie.

Le débat sur l'austérité a fait couler beaucoup d'encre au cours des 10 dernières années. Celle-ci a été décriée et souvent présentée comme une soumission aux créanciers ou à l'Allemagne, dans la mesure où c'était le prix à payer pour l'implication de cette dernière dans les mécanismes de sauvetage des pays en difficulté. Tout cela a donné l'impression qu'il y avait un choix : celui de l'austérité ou celui de la relance. Mais en fait, la question de l'austérité était plus complexe. Tout comme l'est aujourd'hui la question de son abandon.