Tout sur Israël

Le groupe aérien Lufthansa a annoncé jeudi la suspension de tous ses vols vers Israël à partir du 8 mars, au lendemain de la décision de ce pays d'interdire l'accès à son territoire aux ressortissants de plusieurs pays européens afin d'éviter la propagation du nouveau coronavirus. Cette décision concerne plusieurs filiales de l'entreprise allemande mais pas Brussels Airlines, qui continue, pour le moment, à desservir Tel Aviv.

L'écrivain et économiste français Jacques Attali souligne ce paradoxe : les Britanniques, avec le Brexit, se sont donné quelque chose de formidable, à savoir un projet. L'Union européenne, en prenant conscience de sa solitude dans le monde éclaté d'aujourd'hui, doit également bâtir le sien. Il en va de sa survie, de la nôtre et de celle de nos enfants.

Vingt organisations de la société civile belge demandent vendredi au groupe d'assurances français Axa de "cesser d'investir dans l'apartheid israélien". Elles ont écrit une lettre au patron de la filiale belge pour lui demander de cesser d'investir dans un producteur d'armes israélien et dans cinq banques israéliennes. Des militants ont en outre organisé des actions de sensibilisation vendredi matin devant quatre agences d'Axa Insurance à travers le pays.

Avec le taux de chômage le plus faible en Méditerranée, Israël donne l'image d'un "miracle économique". Mais cette croissance cache son côté sombre comme dans les villes périphériques et les quartiers pauvres de Tel-Aviv où la cherté de la vie fait des ravages.

Mithra, entreprise spécialisée en santé féminine, annonce la signature de deux accords de licence et d'approvisionnement exclusifs avec Dexcel Pharma, pour la commercialisation en Israël de deux produits phares: le contraceptif oral combiné Estelle et l'anneau hormonal Myring, annonce La Meuse mardi.

L'ingérence dans les élections, tant chez nous qu'à l'étranger, n'a rien d'une blague, pas plus qu'il ne s'agit d'un fait nouveau. Le "piratage" d'élections peut prendre de multiples formes, en ce compris non numériques.

De Waze à Wix, le secteur de la haute technologie a valu à Israël le surnom de "start-up nation", et s'il y a un point sur lequel les principaux candidats aux législatives de mardi s'accordent, c'est de maintenir le pays sur cette trajectoire.