Tout sur Isolde Delanghe

Le secteur de la mode est déçu que le port du masque soit encore imposé dans ses magasins. Mode Unie estime que les enseignes de vêtements ne constituent pas des lieux de contagion plus importants que les cafés et restaurants. Les clients de l'horeca ne seront pourtant plus tenus de porter un masque dans une semaine, à l'occasion du passage au code orange du baromètre corona, annoncé vendredi par le Comité de concertation.

Les indépendants du secteur du prêt-à-porter nourrissent des attentes modérées quant aux soldes d'hiver, qui auront lieu du 3 au 31 janvier, ressort-il d'une enquête menée par la fédération flamande Mode Unie, filiale sectorielle d'Unizo, auprès de 188 commerces et communiquée mercredi.

Malgré la prolongation de deux semaines, les soldes d'hiver ne sont pas du tout un succès pour les commerçants. "Les pires soldes d'hiver de l'histoire", décrit samedi la fédération du secteur Comeos. Mode Unie, qui représente les détaillants de mode indépendants, fait un constat similaire.

Les soldes d'hiver, qui ont été prolongés jusqu'au 15 février, sont tout sauf un succès, écrit le journal De Zondag sur base d'un sondage réalisé par les organisations d'indépendants flamandes Mode Unie et Unizo auprès de 325 détaillants d'articles d'habillement.