Tout sur Isabel Schnabel

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a estimé samedi que l'inflation élevée combinée à une stagnation durable n'est pas la "référence" pour laquelle penche l'institut, alimentant le débat en vue d'une prochaine première hausse des taux.

L'incertitude sanitaire, et donc économique, est telle qu'il serait déraisonnable de valider dès maintenant un calendrier de normalisation de la politique monétaire.