Tout sur irak

L'Irak peut sourire : le pays a exporté pour 82,988 milliards de dollars US de pétrole en 2011, contre 52,2 milliards un an plus tôt ; l'or noir représente désormais les deux tiers de son PIB. L'Iran, lui, grimace : les ministres européens des Affaires étrangères ont approuvé un "embargo progressif" sur son pétrole.

Le conglomérat américain General Electric (GE) a accepté de payer une amende de 23,4 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites du gendarme américain de la Bourse, la SEC, qui l'accusait d'avoir versé des pots-de-vin en Irak entre 2000 et 2003.

La compagnie pétrolière a été mise en examen le 27 février par un juge en France pour son implication supposée dans le programme "pétrole contre nourriture" mis en place dans les années 1990 par Saddam Hussein.

La société de dragage Jan De Nul a annoncé mardi avoir signé un contrat d'une valeur de 52 millions d'euros pour l'approfondissement du port irakien d'Umm Qasr. Ce port, situé à l'extrême sud de l'Irak, non loin de la frontière koweitienne, permet à l'Irak d'accéder au golfe persique.