Tout sur IPP

Le cabinet du ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort a calculé que les communes bruxelloises encaisseraient 20 millions d'euros en moins que prévu via les recettes de l'impôt sur les personnes physiques (IPP) en 2016, rapporte Le Soir samedi. Pour le chef du gouvernement bruxellois, le virage fiscal (tax shift) est à l'origine de ce manque à gagner.

Moins de contrôles, plus de revenus ? Si le fisc a effectivement recouvré davantage d'argent en contrôlant moins d'entreprises, on ne peut vraiment pas en dire autant en ce qui concerne les personnes physiques: les rentrées ont diminué de plus d'un milliard entre 2013 et 2014 !

Pour le Conseil d'Etat, le fisc belge indexe trop peu les montants fiscaux, ce qui fait que chaque contribuable paie quelques euros en trop par an.

Tax-on-web a fonctionné au ralenti, ce week-end, à cause de l'afflux important de déclarations fiscales. Il faut s'attendre à des obstacles semblables la semaine précédent la date-butoir, fixée au 17 juillet.

Jeton, token, carte d'identité électronique... Vous désirez introduire votre déclaration de revenus via Tax-on-web mais vous êtes perdu(e) face à votre écran ? Suivez le guide.

Comme chaque année, nous consacrons un dossier à la déclaration à l'impôt des personnes physiques. Ces conseils concrets vous aideront à compléter au mieux le douloureux formulaire. Premier conseil de notre série : préférez Tax-on-web ! Voici pourquoi.

La version 2012 de Tax-on-Web est truffée d'erreurs, qui concernent surtout des montants déductibles ou des réductions d'impôts qui n'ont pas été indexés. Problème : 10.000 contribuables ont déjà rempli leur déclaration en ligne.

Le conciliateur royal, dans sa note transmise aux présidents des sept partis en jeu, prévoit notamment un transfert de 26 % de l'impôt des personnes physiques aux Régions. La note précise que cela représente 15 milliards d'euros d'impôts, dont le taux serait fixé par les Régions.

"La réforme de l'IPP (impôt sur les personnes physiques) des années 2002-2004 a modifié la clé de répartition à l'avantage de la Flandre et au désavantage de la Wallonie et de Bruxelles", selon un avis du Conseil supérieur des Finances qui vient d'être rendu au ministre des Finances Didier Reynders. Le rétablissement de l'indexation de l'IPP a eu le même résultat.

"Il n'y a pas de quoi triompher mais l'inversement de tendance est confirmé." Le ministre Antoine a révélé une réduction de l'écart entre Wallonie et Flandre sur la clé de l'impôt des personnes physiques. Loin de s'en satisfaire, le ministre veut "augmenter la cadence des rameurs !"