Tout sur Intelligence artificielle

L'intelligence artificielle ne cesse de progresser, offrant de nombreuses opportunités. Il est grand temps que nos entreprises belges se saisissent de cette technologie, ont affirmé à l'unanimité les invités de la septième Trends Summer University.

Il parle chinois et anglais, donne des petits cours de maths, plaisante et propose des jeux: ce professeur idéal est un robot de la taille d'un enfant, présenté récemment à Shanghai et conçu pour être un "compagnon" des tout-petits solitaires.

Le Belge Ben Schrauwen file vers une révolution dans l'industrie manufacturière: les usines qui s'auto-organisent grâce à des logiciels. Ce professeur en intelligence artificielle, parti aux États-Unis, entre en effet dans une nouvelle société, Oqton.

'Des siècles d'innovation technologique nous enseignent que chaque nouvelle vague détruit les emplois obsolètes, en améliore d'autres et en crée de nouveaux.' Selon Marc De Vos, le pessimisme concernant l'impact de l'intelligence artificielle sur l'emploi est injustifié, sous réserve que nous fassions les bons choix.

"Je suis un défenseur du revenu de base universel. L'intelligence artificielle détruira énormément d'emplois", affirme l'entrepreneur et conseiller pour les entreprises Peter Hinssen dans l'émission Z-Talk de Véronique Goossens diffusée sur Kanaal Z.

Hal Varian, économiste en chef réputé de Google, était récemment en Belgique. Lorsqu'on l'écoute parler, on perçoit d'emblée qu'il ne voit que des opportunités dans l'économie digitale... Selon lui, la vie privée à laquelle nous renonçons en échange de services gratuits est un 'fair deal'.

Les robots et l'intelligence artificielle vont-ils piquer nos jobs dans les années à venir ? Selon le Forum de Davos, la crainte est justifiée, mais heureusement il y a aussi des raisons d'espérer. Notamment, parce que nous ne savons encore rien des métiers qui vont se créer demain avec ces nouvelles technologies.