Tout sur Instagram

Il serait préoccupant que la tendance actuelle aboutisse un jour à ce que la révélation d'un fait autre que celui reproduit par les médias traditionnels devienne impossible.

La RTBF enterre l'info de deuxième partie de soirée sur ses chaînes de télé. La priorité est désormais donnée aux plateformes digitales dans une "logique d'optimisation multimédias".

La célèbre psychologue et sexologue Kaat Bollen en Flandres vient d'être condamnée d'un avertissement par les instances disciplinaires de la Commission des Psychologues. La raison? Ses tenues jugées trop sexy dans lesquelles elle pose sur les réseaux sociaux et qui, selon la Commission, mettent en péril la réputation de la profession. Un employeur peut-il imposer un code vestimentaire? Un employeur peut-il avoir une opinion sur la façon dont ses travailleurs sont habillés sur Facebook, Instagram ou autres réseaux sociaux? Yves Stox, Managing Consultant chez Partena Professional répond à ces questions.

WhatsApp a tenté mardi de rassurer ses utilisateurs, inquiets à l'idée que la messagerie ne partage davantage de données avec sa maison mère Facebook - les nouvelles règles publiées la semaine dernière ayant suscité un mouvement de panique et des records d'inscription chez ses concurrents Signal et Telegram.

Après des mois de préparatifs, le conseil de surveillance de Facebook entre en action: ses membres ont trois mois pour évaluer des décisions de la plateforme sur certains contenus jugés problématiques, en espérant faire jurisprudence au-delà des six premiers cas portés à leur attention.

Alors que de nombreux consommateurs sont toujours réticents à l'idée de remettre les pieds dans un magasin, les commerçants cherchent à dynamiser leurs ventes en ligne. Le " live shopping " peut leur permettre de renforcer le taux d'engagement de leurs clients et de déclencher des achats d'impulsion. Coup de projecteur sur cette tendance venue de Chine.

Il y a quelque chose de hautement paradoxal dans les appels à la lenteur qui se multiplient aujourd'hui. Ils semblent tous nous dire que face à l'emballement numérique, il faut s'empresser de décélérer, tout de suite !

La première édition des Influencer Awards s'est déroulée à Monaco il y a quatre semaines à peine. A la barre de cet événement dédié au marketing d'influence, la Belge Lolita Abraham entend donner aux Instagrameuses et autres YouTubeurs la place qu'ils méritent.

En deux ans à peine, ils sont devenus incontournables dans les stratégies de communication des marques. Mieux connectés aux jeunes générations, les influenceurs se sont aussi professionnalisés et peuvent désormais compter sur des agences spécialisées pour défendre leurs intérêts. Histoire de canaliser les dérives et mieux protéger le consommateur, le secteur de la publicité entend toutefois réglementer davantage le marketing de l'influence.

Contraint de dépenser des milliards de dollars pour assainir son réseau, confronté aux changements d'habitudes des consommateurs et à un effet de saturation qui ralentissent sa croissance, Facebook se retrouve, à presque 15 ans, à un tournant majeur de son histoire.

Il y a quelques années, nous avons assisté à la présentation d'une étude d'un cabinet anglo-saxon rendant compte de l'évolution des pratiques culturelles à l'heure du numérique (musique, vidéo, jeux vidéo et édition). Au moment de traiter du livre et de la lecture, notre attention fut happée non par les chiffres, mais par deux simples mots : ceux qui lisaient des livres "papier" se voyaient qualifiés de "réfractaires" et d'"irréductibles".