Tout sur Infrabel

La dette d'Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, sera désormais comptabilisée comme faisant partie de la dette publique de la Belgique, à hauteur de 2 milliards d'euros, selon les informations de L'Echo et De Tijd publiées vendredi.

Infrabel a lancé jeudi la plus grande campagne de recrutement de son histoire. La société gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire recherche ainsi 1.400 nouveaux collaborateurs d'ici la fin 2020. Nombre d'entre eux seront formés en interne et auront l'opportunité de travailler à proximité de chez eux. Un accent particulier sera mis sur l'engagement de femmes, qui ne représentent qu'un peu plus de 10% du personnel de l'entreprise actuellement.

Au cours du premier trimestre 2018, 125 perturbations du trafic consécutives au dérangement d'un système de détection des trains dans les voies ont été recensées. Elles ont causé 9.000 minutes de retard (1h40 chaque jour), soit deux fois plus que sur la même période de l'année précédente, indique mardi Infrabel le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire.

Infrabel a enregistré l'année dernière un bénéfice avant impôts de 48 millions d'euros. Ce résultat s'explique par "une gestion financière rigoureuse et la poursuite de ses efforts de rationalisation", indique jeudi le gestionnaire du réseau ferroviaire. En 2017, 3.884 trains de voyageurs et 488 trains de marchandises en moyenne ont emprunté chaque jour le réseau ferroviaire belge. L'effectif de personnel d'Infrabel a par ailleurs diminué de 10.564 unités à temps plein début 2017 à 10.347 à la fin de l'année.

Après avoir obtenu en avril 2017 le contrat de fourniture de gaz naturel et en juin 2017 celui de fourniture d'électricité pour la traction des trains, EDF Luminus a décroché un nouveau contrat auprès des chemins de fer, ce qui lui permettra de devenir dès 2019 "le partenaire énergétique exclusif des chemins de fer belges", a annoncé le fournisseur d'énergie mercredi.

L'Autorité belge de la concurrence a annoncé mercredi avoir infligé des amendes totalisant 1,779 million d'euros à un cartel entre cinq entreprises dans le cadre d'un marché public organisé par Infrabel. Le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire indique qu'il mettra tout en oeuvre pour récupérer le préjudice financier qu'il a subi.

"Les mesures d'économies visent toujours le personnel", regrette Marianne Lerouge, responsable du secteur rail à la CSC Transcom, après l'annonce dans la presse d'une perte de 4.000 emplois chez Infrabel d'ici 2020. "La situation va devenir intenable, cela va être difficile pour Infrabel d'assurer ses missions essentielles."

La dette de la SNCB continue d'augmenter, a admis mercredi devant la commission Infrastructure de la Chambre le Chief Financial Officer (CFO) de la SNCB, Olivier Henin. Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, est par contre parvenu à stabiliser sa dette, a assuré Christine Vanderveeren, sa CFO.

Luc Lallemand, le CEO du gestionnaire d'infrastructures ferroviaires Infrabel, a perçu un salaire brut de 303.171 euros en 2015, soit un montant plus élevé que celui prévu comme salaire annuel brut maximum pour une société anonyme de droit public (290.000 euros), rapportait L'Echo mardi.

La SNCB et Infrabel doivent augmenter leur efficacité de 20% d'ici 2019, ressort-il du plan de modernisation des chemins de fer élaboré par la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, et relayé par De Standaard jeudi. La SNCB devrait être beaucoup plus efficace que ses concurrents européens.