Tout sur industrie automobile

Notre industrie automobile est sauvée. C'est maintenant au tour de l'enseignement technique, estime le journaliste du Trends néerlandophone Wolfgang Riepl.

Ratan Tata passe la main vendredi, jour de son 75e anniversaire, vingt ans après avoir fait du groupe éponyme, alors considéré comme un "dinosaure endormi", un colosse industriel capable de s'offrir des proies aussi imposantes que le constructeur Jaguar ou le sidérurgiste Corus.

Le constructeur automobile Opel fête ses 150 ans d'existence. Son fondateur, Adam Opel, a commencé les activités de la marque en août 1862 à Rüsselheim en Allemagne avec la fabrication de machines à coudre avant de produire des vélos, des vélomoteurs et, après le décès d'Adam Opel, des automobiles. La société est rapidement devenue l'un des plus gros constructeurs automobiles et appartient depuis 1929 au groupe américain General Motors (GM). Les heures de gloire de la marque semblent cependant aujourd'hui bien loin alors que Opel est largement déficitaire.

Avec près des ventes record - 5 millions de véhicules vendus - Toyota confirme sa position de leader mondial, devant General Motors et Volkswagen.

Le constructeur automobile américain Ford a enregistré en Europe une perte de 404 millions de dollars au deuxième trimestre, et s'attend a une perte annuelle de plus d'un milliard de dollars pour l'Europe, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.