Tout sur Industrie automobile

Elon Musk, le génial trublion de la Silicon Valley, joue avec le feu. A cause d'un tweet fantaisiste, il a failli perdre le contrôle opérationnel de son entreprise fétiche, le constructeur de voitures électriques Tesla. Pour l'entreprise qui a révolutionné une industrie vieille de 130 ans, l'heure de vérité va bientôt sonner. Le point sur ses chances de survie.

La justice allemande soupçonne la filiale de Volkswagen, Audi, d'avoir trafiqué depuis des années les numéros de série sur des voitures non conformes aux normes environnementales pour les exporter en Corée du Sud, rapportait lundi la presse allemande.

Les automobilistes qui parcourent cette chronique, et utilisent sans doute un GPS de la marque TomTom, ne savent sans doute pas que l'action TomTom a chuté de 26% le 18 septembre dernier.

Un tribunal de l'Illinois a accordé mardi un succès juridique crucial au constructeur automobile allemand Volkswagen dans une plainte introduite contre lui par cet Etat américain, stipulant que la marque n'avait pas enfreint les lois de protection de l'environnement. Cette décision permettra à Volkswagen d'échapper à de lourdes pénalités financières.

Le constructeur automobile suédois Volvo, filiale du Chinois Geely, va installer une nouvelle ligne d'assemblage sur son site de Gand. Celle-ci sera dédiée à des batteries pour le nouveau véhicule électrique XC40 qui doit sortir d'usine en 2020, selon les informations du journal De Tijd.

Les constructeurs français Renault et PSA ont-ils, avec l'aide du consultant international Accenture, gonflé le prix de certaines pièces détachées? La question est posée jeudi dans les journaux Le Soir et De Standaard ainsi que par le réseau European Investigative Collaborations (EIC), qui ont analysé des documents provenant de Mediapart.

La Tesla pour les masses n'est pas pour demain. Elon Musk a annoncé des versions survitaminées de la Model 3, à 78.000 dollars, avec quatre roues motrices. Mais il ne se presse pas pour sortir la version à 35.000 dollars annoncée début 2016, qui avait fait le une de la presse (et de Trends-Tendances) sur le thème d'une voiture électrique performante à prix modéré.

Le constructeur automobile français PSA a annoncé lundi qu'il allait assembler en Namibie, à partir de la deuxième moitié de 2018, des véhicules Peugeot et Opel, étendant encore son maillage industriel sur le continent.