Tout sur INASTI

En Belgique, le nombre total d'indépendants est en constante augmentation depuis 2002. L'an dernier, ils étaient 1.087.763 (708.203 hommes et 379.560 femmes) sur le marché, soit 2,76% de plus qu'en 2016, indique jeudi l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti), dans son rapport annuel.

L'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI) élabore une base de données de tous les associés actifs en Belgique, soit les actionnaires d'une société considérés comme indépendants, écrit jeudi De Tijd.

Les inégalités salariales entre les employés hommes et femmes ne cessent de se réduire. Mais, du côté des indépendants, les différences de revenus restent énormes, écrivent jeudi De Standaard et Het Nieuwsblad sur la base des chiffres de l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti).

L'année passée, 111.523 indépendants ont gagné moins de 12.500 euros, alors que le seuil de pauvreté en Europe pour une personne isolée est de 13.020 euros par an, selon une enquête du Syndicat neutre pour indépendants (SNI), rapporté dimanche par Het Nieuwsblad.

Le nombre d'indépendants de moins de 30 a encore progressé en 2015, de 4,17% par rapport à l'année précédente. La Belgique comptait, en 2015, 1,015 million d'indépendants, dont 113.123 de moins de 30 ans, est-il ressorti jeudi d'une étude du SNI sur base de chiffres de l'Inasti.

Le nombre d'indépendants a augmenté de 20% entre 2000 et 2015, pour atteindre 704.373 l'année passée, rapporte L'Echo jeudi. Le nombre d'entreprises starters a lui bondi de 91% sur la même période, mais les faillites ont connu une progression de 51%.