Tout sur Inami

"Prenez rendez-vous avec vous-même", tel est le slogan de la nouvelle campagne de sensibilisation à la santé mentale au travail, lancée lundi par les autorités fédérales. Selon des données de l'Inami, le nombre de Belges souffrant de burn-out ou de dépression a augmenté d'environ 10 % par an au cours des quatre dernières années.

Les chiffres de l'Inami sont implacables. Les burn-out de longue durée ont augmenté de plus de 30% en quatre ans. La sortie de pandémie va encore accentuer le phénomène. La santé mentale des employés, mais aussi des dirigeants, clairement sous pression, est devenue un enjeu majeur du monde de l'entreprise.

Avec l'introduction de la taxe sur les comptes-titres, le ministre des Finances Vincent Van Petegham (CD&V) fait du forcing. Cette nouvelle taxe arrive plus tôt que prévu pour étouffer dans l'oeuf les discussions fastidieuses sur l'impôt sur la fortune au sein du gouvernement Vivaldi. Le fait que l'argent récolté sera utilisé pour le financement des soins de santé n'est qu'un coup de communication.

Denis Sénépart, kinésithérapeute indépendant depuis dix ans, a dû fermer son cabinet à cause du coronavirus depuis maintenant trois semaines. Il dénonce le fait que le gouvernement wallon ait promis une indemnité pour venir en aide à l'ensemble des indépendants, alors que sa profession, comme d'autres, n'est pas reprise dans la liste. "On nous dit de continuer à travailler par téléphone, mais il est évidemment difficile de traiter un patient par vidéoconférence". Interview.

L'emploi dans les titres-services affecte négativement la santé des aides-ménagères, principalement au travers d'un risque accru de souffrir de maladies musculosquelettiques. Ceci se traduit par une augmentation de la probabilité d'être en incapacité de travail (court terme) de 85% ou en invalidité (long terme) de 260% dans les cinq années qui suivent leur entrée dans le système, selon une étude réalisée par l'Université libre de Bruxelles avec le soutien de l'Inami et présentée vendredi.

Un nombre record de faux indépendants ont été démasqués l'an passé en Belgique. Sur les 8.500 étrangers inscrits comme indépendants, l'Inami en a radié 990 car ils n'exerçaient aucune activité dans les faits, rapporte De Tijd mercredi.

Le coût de l'incapacité de travail est estimé par l'Inami à 7,1 milliards d'euros en 2017. Et parmi les 400.000 personnes indemnisées dans ce cadre, environ 7% l'ont été pour cause de burn-out, soit 28.000 personnes, et 15 % pour cause de dépression. L'information est relayée lundi par Le Soir.

Quelque 87 des 502 travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) qui ont quitté l'entreprise fin avril et ont intégré dans la foulée les cellules de reconversion ne s'y trouvent plus, a indiqué lundi la porte-parole du Forem. Selon elle, la majorité d'entre eux a retrouvé un emploi entre-temps.

Si l'évolution nous apparaît comme naturelle, un nombre croissant d'applications numériques et mobiles nous aident désormais à vivre en meilleure santé et à maintenir notre condition physique. La percée de l'e-santé et de la santé mobile en Belgique s'impose désormais comme une réalité. " 2016 sera enfin l'année du lancement par les autorités publiques belges d'initiatives positives dans ce domaine ", explique Koen Kas, expert.

Le nombre d'absences pour cause de maladie de longue durée a fortement augmenté ces cinq dernières années (+20 pc), provoquant de ce fait une hausse des dépenses de l'INAMI. Le vieillissement des travailleurs est une des raisons qui expliquent cette hausse, indique jeudi le quotidien De Standaard.

Les pharmaciens devront délivrer un des antibiotiques les moins chers à partir du 1er mai. Le PTB pointe les dangers de cette mesure, pour le patient comme pour le pharmacien... et regrette que la ministre de la Santé ne soit pas allée plus loin.