Tout sur immobel

C'est officiel: les conseils d'administration respectifs d'Allfin et Immobel ont marqué leur accord pour entériner une fusion par absorption de premier par le second le 10 ou le 29 juin prochains, lors de deux assemblées générales extraordinaires planifiées à cet effet.

Afin d'accélérer le développement d'Immobel, son Conseil d'Administration étudie depuis plusieurs mois déjà différents scénarios de rapprochement avec la société Allfin devenue son actionnaire majoritaire, dont celui d'une fusion entre les deux entités. La presse en avait fait écho avant l'été.

Marnix Galle, qui contrôle 100% d'Allfin Group SCA créé en 2001, devient actionnaire de référence d'Immobel, la plus ancienne société immobilière belge cotée, en rachetant la participation de 29,85% détenue par la famille Bruckner (Easthbridge, Cressida Invest). Il s'explique sur ses motivations.

Allfin Group vient d'acquérir la participation de 29,85% de Cresida Investment, une société sous contrôle de la famille Bruckner, dans Immobel, société cotée sur NYSE Euronext Bruxelles. Le prix payé par action est de 44,70 EUR.

Jean-Paul Philippot arborait certes un large sourire lors de l'inauguration de la Foire du Livre. En coulisse, cependant, le patron de la RTBF s'énervait de rumeurs persistantes de déménagement, relayées par le sérail immobilier.

La Commission européenne (depuis peu) et la Police fédérale (depuis des années) lorgnaient de près le site bientôt rénové de la Cité administrative. La seconde a finalement décidé d'occuper les lieux, au grand dam de la Commission. Seul hic : la décision doit encore être entérinée par le gouvernement, actuellement en affaires courantes.

Le groupe JER Partners avait déjà fait connaitre sa volonté de revendre les 30 % qu'il détenait dans Immobel depuis trois ans. Selon des sources proches du dossier, le repreneur est le groupe Eastbridge, qui reprend 25 % du capital ainsi qu'une option pour près de 5 % supplémentaires.

Le siège de Vivaqua, mis en vente publique ce lundi 14 juin, a finalement été adjugé à la sicafi Befimmo (associée à Kairos-Interbuild) pour la somme de 22,25 millions d'euros, sous réserve de surenchère. La salle de la Maison des notaires, où s'est déroulée lundi l'opération, rassemblait du beau linge...

Vivaqua, principal producteur et fournisseur d'eau potable du pays, souhaite reloger le siège social et ses occupants dans un lieu proche du centre et d'un noeud de transports publics. Son conseil d'administration a opté pour une vente publique de son siège historique de la rue aux Laines. Mise à prix : 16 millions d'euros.

Selon les chiffres de la Régie des bâtiments cités par De Morgen, l'Etat fédéral devra débourser 1,782 milliard d'euros dans les prochaines 25 années pour la location des bâtiments vendus entre 2001 et 2006. L'ex-ministre du Budget Vande Lanotte a défendu bec et ongles cette politique : "Nous n'aurions pas pu la mettre en oeuvre si nous avions hypothéqué l'avenir !"

L'affaire dite "de l'Hôpital militaire" sera examinée en chambre du conseil (première instance) le 11 mai prochain. Taxée d'énième tempête dans un verre d'eau PS par certains, l'affaire est, pour bien d'autres, exemplaire des arrangements entre puissants amis publics et privés proches des sphères immobilières.