Tout sur Immo

Les notaires du Hainaut ont présenté, mardi, les statistiques du marché de l'immobilier dans la province, notamment pour les arrondissements de Mons, Soignies, La Louvière, Thuin et Charleroi. Le marché s'est globalement bien comporté en 2020. Les notaires sont restés prudents sur les perspectives pour 2021 qui pourraient être impactées par les conséquences de la crise sanitaire.

La crise du coronavirus n'a pas coupé l'appétit du Belge pour l'immobilier, mais les confinements printanier et hivernal ont quelque peu modifié les attentes des candidats acheteurs. Le besoin d'espaces ouverts comme une terrasse se fait sentir et la performance énergétique devient un critère de choix important, selon un baromètre effectué par CBC Banque & Assurance auprès de 1.000 Belges.

Fondé en 2016, le promoteur immobilier bruxellois Motown passe à la vitesse supérieure. Il a levé 15 millions d'euros en juin dernier auprès d'une compagnie d'assurance et de deux grandes familles belges.

Des acteurs immobiliers liégeois lancent un nouvel outil d'évaluation du marché immobilier. Destinée aux professionnels, cette plateforme doit permettre d'offrir une plus grande transparence en matière de transactions immobilières. Déjà active à Liège, elle espère se développer à Bruxelles et en Wallonie en 2021.

Le nombre d'appartements neufs mis en vente a baissé de 42% en deux ans à Bruxelles. L'offre n'a jamais été aussi faible. La situation ne devrait pas s'améliorer dans les prochains mois vu les retards engendrés dans la délivrance de permis suite au Covid. Un constat aux conséquences multiples. Les prix n'arrêtent par contre pas de grimper.

Ils ont longtemps été réduits à des zones n'attirant que les amateurs de boissons alcoolisées ou de prostituées. Les quartiers de gare font aujourd'hui partie des sites les plus attractifs pour développer des projets immobiliers. Bureaux, commerces et logements s'y retrouvent. D'autant que ces espaces mixtes peuvent contribuer à sérieusement réduire les déplacements en ville et être particulièrement innovants. Tour d'horizon, de Bruxelles à Arlon.

Elle a quatre murs, une porte, des fenêtres, un toit et une cheminée mais est invisible à l'oeil nu: la "plus petite maison du monde" se mesure en microns et repousse les limites de l'extrêmement petit. C'est l'une des recherches phares de l'Institut FEMTO-ST de Besançon, dans l'est de la France, digne héritier de la tradition horlogère de cette ville.

Le marché de l'immobilier de luxe se reprend pour la première fois depuis des années. Les villas se vendent deux fois plus vite qu'il y a cinq ans et cela à des jeunes familles ou à des ménages dotés de deux revenus, apprend-t-on mercredi dans une analyse du marché de Van der Build, filiale du groupe immobilier Dewaele, spécialisée dans l'immobilier de luxe. Les notaires ont observé durant les cinq premiers de l'année une hausse exceptionnelle des ventes de biens de plus d'un million d'euros.

Les appartements reprennent du poil de la bête au Coq. Les projets moins onéreux destinés aux touristes et aux locaux poussent le prix médian du bâti neuf à la baisse.