Tout sur Ikea

Le géant suédois du meuble Ikea est contraint d'augmenter ses prix en moyenne de 9% en 2022 face à la persistance des problèmes de pénuries et de transport cher dans l'économie mondiale, a annoncé jeudi le groupe possédant la plupart de ses magasins.

Plutôt que de gaspiller les produits invendus ou défectueux, de plus en plus d'entreprises tentent de les récupérer, de les réparer et de les remettre sur le marché. Ce processus de "logistique inverse" demande certes un investissement de départ, mais permet à terme de réduire les coûts et les émissions de CO2.

Pour répondre aux nouvelles habitudes d'achats, Ikea déploie depuis quelques mois une nouvelle stratégie d'implantation de magasins, plus petits, situés dans les centres-villes.

Ingka, principal réseau de magasins du géant suédois de meubles Ikea, va verser 110 millions d'euros de primes à tous ses salariés pour leurs "efforts extraordinaires" durant la pandémie de Covid-19, a-t-il annoncé vendredi. Le groupe opère sur 32 marchés à travers le monde et emploie plus de 170.000 personnes.

Bon, en ce dernier jour de semaine, je vais faire comme Marc Fiorentino - l'un des meilleurs commentateurs boursiers -, je vais vous donner non pas un sujet pour la machine à café, mais carrément un sujet pour votre diner du samedi soir.

Née avec le Covid-19, la start-up belge Click and Rush veut aider les indépendants à renforcer leur présence en ligne. Comment? En réalisant des vidéos à bas prix dans lesquelles les commerçants assurent eux-mêmes une partie du travail.

De longues files se formaient samedi matin devant les magasins Ikea, qui fermeront leurs portes samedi soir et pour au moins un mois et demi, indiquait la porte-parole de l'enseigne d'ameublement. C'était particulièrement le cas à Zaventem, où la file s'allongeait durant la matinée jusqu'à la rue bordant le parking. Celle-ci s'est toutefois totalement diluée, assurait une porte-parole à la mi-journée.

Dans un contexte de magasin durable où la technologie est omniprésente, il reste de moins en moins de tâches pour le personnel en chair et en os. Et avec la progression des ventes en ligne, le nombre de magasins physiques ne cesse de se réduire. Les retailers voient néanmoins encore un rôle à jouer pour leur personnel de magasin.