Tout sur ice

"Nous ne pourrions pas obtenir les autorisations du régulateur" : c'est en ces termes que le Nasdaq et ICE, qui avaient lancé une contre-offre hostile sur Nyse Euronext, expliquent leur décision de jeter l'éponge. La Bourse transatlantique devrait pouvoir fusionner en paix avec Deutsche Börse.

L'offre du Nasdaq a été repoussée par le conseil d'administration de Nyse Euronext, qui préfère un rapprochement avec Deutsche Börse. En agissant ainsi, l'opérateur transatlantique "prive ses actionnaires des avantages d'une offre supérieure", selon la place américaine.