Tout sur IBPT

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a procédé pour la troisième fois à une étude comparative de quelque 252 plans tarifaires. Avec son simulateur www.meilleurtarif.be, il invite les consommateurs à déterminer leur profil de consommation et à opter pour la formule la plus avantageuse selon celui-ci, a-t-il expliqué jeudi au cours d'une conférence de presse.

Changer d'opérateur GSM est simple, mais pour des services fixes (téléphone, internet et télévision), les choses sont plus compliquées. Le régulateur du secteur (IBPT) recensait l'an dernier plus d'un million de transferts pour des numéros mobiles, contre 289.209 pour les postes fixes. La situation pourrait être simplifiée, selon une étude de l'IBPT. Le ministre des Télécommunications, Alexander De Croo, espère une évolution rapide.

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), le régulateur du secteur des communications électroniques en Belgique, a adopté une décision déterminant certains tarifs que Proximus peut facturer aux opérateurs qui souhaitent fournir des services d'internet à haut débit et de télévision via son réseau, indique-t-il vendredi dans un communiqué.

Le prix des communications téléphoniques dans l'index n'a plus baissé depuis 2008, ce qui alourdit la facture à la fois pour le secteur privé et pour l'Etat en raison d'une inflation trop élevée, estiment vendredi Paul Soete, CEO d'Agoria, et Frank Vandermarliere, conseiller général d'Agoria, dans un article d'opinion publié dans L'Echo et De Tijd.

Mobistar va revoir à la baisse ses perspectives pour 2013 à la suite du recul de la rentabilité au cours du deuxième trimestre et des prévisions pour le deuxième semestre, annonce lundi l'opérateur.

Pour la première fois depuis au moins 12 ans, le nombre de minutés passées avec la téléphonie fixe a augmenté en Belgique en 2012, ressort-il des statistiques publiées jeudi par l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT).

L'IBPT octroie une licence à la société belge TBC-POST pour distribuer le courrier adressé. La PME brabançonne sera la première à concurrencer bpost sur ce terrain depuis la libéralisation du marché postal le 1er janvier 2011.

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a octroyé une licence individuelle, d'une durée de dix ans, à la société TBC-Post (Mosaïc SPRL), basée à Zaventem. Cette licence est la première attribuée depuis la libéralisation du marché postal au 1er janvier 2011.

Les prix des appels ont continué de baisser en 2011 : - 5 % pour la téléphonie fixe et - 12 % pour la mobilophonie. Le SMS est, lui, encore plus populaire qu'en 2010, avec une moyenne de 145 messages envoyés par mois (contre 127 un an plus tôt).

BASE couvre désormais, en 3 G, plus de 85 pc de la population belge, a annoncé mercredi l'IBPT qui a dès lors mis un terme à la procédure administrative qu'il avait lancée contre l'opérateur de télécommunications.

L'opérateur historique a étouffé dans l'oeuf les velléités de ses challengers sur le marché des lignes fixes à destination des clients professionnels. En déjouant la vigilance des régulateurs.

Bpost se dit très surpris mercredi à l'annonce de l'amende de 2,3 millions d'euros que lui inflige le régulateur des services postaux et des télécommunications (IBPT) pour discrimination tarifaire entre les clients professionnels et des entreprises de traitement du courrier, indique bpost. L'IBPT pointait également le manque de transparence de la politique tarifaire.

Les régulateurs du secteur des communications électroniques (CRC), qui rassemble les différents régulateurs média du pays, ont pris les mesures nécessaires pour obliger les câblo-opérateurs belges à ouvrir leurs réseaux afin que des opérateurs alternatifs puissent proposer des offres de télévision par câble.