Tout sur IBM

C'est un lourd constat d'échec: IBM envisage de se séparer de sa division santé. Le groupe a dépensé des dizaines de milliards de dollars pour des services décevants et toujours pas rentables.

L'année prochaine, la durabilité restera un thème capital pour toutes les entreprises. Dans son " 5 in 5 ", IBM souligne le rôle clé réservé au développement de nouveaux matériaux. Grâce aux nouvelles technologies mises à disposition, ce développement s'accélère de façon spectaculaire.

CEO depuis avril, Arvind Krishna déploie sa vision d'IBM. Il vient d'annoncer la scission du groupe informatique en deux.

Selon IBM, Google et la Nasa entre autres, l'ordinateur quantique est en pleine révolution. Leurs prototypes sont capables d'effectuer en quelques minutes des calculs extrêmement complexes qui prendraient des années, voire seraient impossibles pour la génération actuelle de superordinateurs. Chaque entreprise possédera-t-elle bientôt son ordinateur quantique ?

La semaine dernière, le géant américain a annoncé le rachat de Red Hat pour 34 milliards de dollars. L'une des plus grosses opérations du secteur et la plus importante pour IBM.

Le groupe américain IBM a annoncé dimanche qu'il allait payer la somme record de 34 milliards de dollars pour acheter l'éditeur de logiciels open-source Red Hat, qui doit accélérer la présence du géant informatique sur le marché très juteux et en plein boum du "cloud".

Tour & Taxis à Bruxelles a accueilli la 19e édition des Data News Awards for Excellence, l'événement ICT de l'année qui récompense les entreprises et la personnalité qui se sont distinguées dans le secteur.

Avec des capteurs installés dans les entreprises, le géant danois des services facilitaires, autrement dit des services de gestion et de maintenance des installations, mise à fond sur l'analyse de données. Objectif : adapter ses prestations en temps réel pour éviter les déperditions en temps et en énergie et ainsi réduire les coûts.

Je ne fonde plus beaucoup d'espoirs dans le bitcoin, dont le cours a été quasiment divisé par deux depuis le début de mon expérience. Mon salut repose-t-il dans les devises alternatives ?