Tout sur HORECA

Le comité de concertation, rassemblant les principaux ministres du gouvernement fédéral et les entités fédérées, a décidé la fermeture des cafés et des restaurants durant quatre semaines, ainsi que d'instaurer un couvre-feu nocturne entre minuit et 05h00 à l'échelle nationale.

"Drame social", "génocide", "irrespect". Le secteur horeca n'avait pas de mots assez durs vendredi soir pour décrire la décision du comité de concertation de fermer durant un mois tous les cafés et restaurants du pays pour lutter contre la deuxième vague de l'épidémie de coronavirus. Les différentes fédérations disent ne pas comprendre sur quelle base scientifique s'appuie cette décision et rappellent les nombreux efforts accomplis ces derniers mois.

Le comité de concertation rassemblant les principaux ministres du gouvernement fédéral et les entités fédérées a décidé la fermeture des cafés et des restaurants durant quatre semaines ainsi que d'instaurer un couvre-feu nocturne entre minuit et 05h00 à l'échelle nationale.

C'est fait, le nombre de faillites va augmenter en Belgique et plus que probablement après cet été. Je ne suis ni devin, ni sorcier, c'est juste mécanique. Le gouvernement a décidé qu'à partir de ce mercredi 17 juin, il ne prolongera pas le moratoire sur les faillites. Dès lors c'est implacable : les faillites qui étaient au frigo depuis deux mois seront bientôt publiques...