Tout sur Hongrie

S'il n'y tenait qu'au ministre français des Finances Bruno Le Maire, les États membres de l'UE approuveraient dès le mois de mars la transposition en droit européen de l'accord mondial sur l'imposition minimale à 15% des multinationales, dégagé l'automne dernier à l'OCDE. La Belgique est sur la même longueur d'onde. Mais d'autres pays de l'Union, comme la Pologne, la Hongrie ou l'Estonie, freinent. Budapest juge la présidence française du Conseil de l'UE "trop ambitieuse" à cet égard.

Après moult tensions et revirements, 131 pays représentant 90% du PIB mondial se sont engagés à taxer de manière plus équitable les multinationales: cet accord planétaire attend désormais la fumée blanche des grands argentiers des pays du G20, qui se réunissent vendredi et samedi à Venise.

La consommation réelle des ménages par habitant a diminué de 2,9% dans la zone euro au quatrième trimestre 2020, selon des données publiées jeudi par l'Office européen de statistiques Eurostat. Le trimestre précédent avait connu une augmentation de 12,4%. Dans l'UE, la consommation a baissé de 2,7%, après une augmentation de 11,7% au troisième trimestre.

Accusée de lenteur, l'UE franchira une étape importante la semaine prochaine pour débloquer les milliards d'euros promis face à la pandémie : une douzaine de pays doivent soumettre à Bruxelles leur plan de relance avec l'espoir de versements dès juillet.

C'est le désordre le plus complet pour la campagne de vaccination ! Non seulement en Belgique, mais également en Europe... Et si notre vieux continent affichait une solidarité sans faille pour acheter de manière groupée les vaccins anti-covid, aujourd'hui, cette belle unité de façade se lézarde, jour après jour, à cause des retards pris pour la livraison des vaccins.

La Banque centrale européenne, qui dépense sans compter pour soutenir l'économie de la zone euro face à la pandémie, va encore amplifier jeudi son intervention, signalant que ses efforts pour aider à la sortie de crise s'inscrivent dans la durée.