Tout sur Heysel

Alors que l'Atomium accueille une nouvelle direction, le site propose ID#2021-Symbol, un son et lumière offrant des sensations de boîte de nuit digitale.

Des professionnels des métiers de contact ont rassemblé, dimanche après-midi, 200 à 300 véhicules, selon l'estimation de la police sur place, sur le parking C du Heysel à Bruxelles. Les manifestants ont ensuite pris la route en cortège pour se rendre à Brakel, la commune où vit le Premier ministre Alexander De Croo, afin de lui demander de les autoriser à reprendre le travail pour les fêtes.

L'ambition des organisateurs du salon de l'auto est toujours d'organiser l'événement - le plus important du pays - au mois de janvier prochain sur le site de Brussels Expo, au Heysel, assure-t-on jeudi à la Febiac, la fédération belge de l'automobile. Si Hyundai a décidé de ne pas y participer, comme le relaie L'Echo, la grande majorité des marques a par contre donné son accord pour y venir étant donné la particularité du salon bruxellois. Une décision finale quant à la tenue de l'événement devrait tomber dans le mois à venir.

La 98e édition salon de l'auto (Brussels Motor Show) ouvre ses portes au grand public ce vendredi à 10h30 sur le site de Brussels Expo après une journée dédiée à la presse. Bien qu'il s'agisse cette année d'un "grand" salon, la surface a été réduite et passe de 110.000 mètres carrés l'année dernière à 95.000 mètres carrés. Le salon 2020 fermera ses portes le dimanche 19 janvier.

Les amateurs d'intimité éviteront les trois jours d'art3f, salon international d'art contemporain installé dans le très vaste Brussels Expo.

Le secteur " retail " est en pleine crise d'identité, écartelé entre l'e-commerce, le magasin physique et la place toujours plus grande du digital. Une période de transformation qui entraîne l'obligation de se diversifier et de proposer de nouveaux concepts centrés davantage sur les besoins du client. Et à ce sujet, la Belgique reste à la traîne.

L'exploitant de cinémas Kinepolis a reçu mardi le trophée d'"Entreprise de l'année" (flamande), un prix organisé par le bureau de consultance EY en collaboration avec BNP Paribas Fortis et De Tijd. Le CEO de Kinepolis Eddy Duquenne a reçu le trophée des mains du roi Philippe. Kinepolis succède à Ardo, le lauréat 2018.

"Nous tirons la sonnette d'alarme. Il est encore temps d'éviter la gabegie financière et l'aberration économique qui se profilent avec le projet Neo 2", clament jeudi dans Le Soir les principaux organisateurs de foires et salons au Heysel dans une lettre adressée au bourgmestre de Bruxelles.

Soixantième édition pour Batibouw. Un salon qui doit se réinventer pour enrayer une affluence à la baisse et des exposants plus exigeants. Pour y parvenir, ses organisateurs font un appel du pied pour qu'un plan ambitieux de rénovation de Brussels Expo se concrétise. Et ce alors que le projet de reconfiguration du plateau du Heysel les inquiète au plus haut point.

Les autorités bruxelloises - représentées notamment par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close - et les représentants du consortium d'architectes CFE/CofinimmoAteliers Jean Nouvel ont présenté vendredi le futur centre international de convention qui sera érigé sur le plateau du Heysel dans le cadre du projet Néo 2.

La construction d'un nouveau stade à l'emplacement du stade Roi Baudouin par le privé, dans un modèle économique qui prévoit un club résident et une multiplication d'activités, est incompatible avec le projet Néo 1 de réaménagement du plateau du Heysel, a affirmé vendredi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Le syndicat socialiste veut que la semaine de travail passe de 38 à 32 heures, pour faciliter l'équilibre vie privée-vie professionnelle et aussi permettre à tout le monde d'avoir un emploi.

Le syndicat socialiste a conclu vendredi son congrès de trois jours qui a réuni quelque 1.500 militants au Heysel. L'occasion de saluer le départ de son président de longue date, Rudy De Leeuw, et d'établir le nouveau duo de tête, Robert Vertenueil et Miranda Ulens.

Dans un marché de foires d'art concurrentiel, l'Antica de Namur présente sa variante bruxelloise à vocation européenne.