Tout sur Håkan Samuelsson

Volvo ne compte plus produire que des voitures électriques d'ici 2030, et les vendra uniquement en ligne, communique mardi l'entreprise suédo-chinoise. La décision signifie la fin du moteur à combustion pour l'entreprise, qui entame donc une transformation fondamentale à l'échelle globale. "Nous choisissons de la sorte d'investir dans l'avenir, qui est électrique et en ligne, à la place d'une activité en déclin", assure le PDG Håkan Samuelsson.

Le constructeur automobile suédois Volvo Cars, propriété du chinois Geely, a enregistré au troisième trimestre une hausse de ses ventes mais une chute de son bénéfice net, pénalisé par des tarifs douaniers et le coût des nouveaux produits sur le marché. Le bénéfice net a été divisé par plus de 4, à 440 millions de couronnes (42 millions d'euros), pour un chiffre d'affaires en hausse de 17,6%, à 56,8 milliards.

Le fabricant automobile suédois Volvo opte pour des voitures électriques et hybrides à partir de 2019. Son discret CEO Håkan Samuelsson, un pur produit de l'industrie suédoise, devient ainsi l'un des faiseurs de tendances du monde automobile.

Le constructeur suédois est sans doute le fabricant historique le plus radical : à partir de 2019 il ne sortira plus que des modèles électriques purs ou hybrides. Parce que les normes environnementales rendent les moteurs diesel ou à essence trop chers à développer.

Le patron du constructeur automobile suédois Volvo Cars a déclaré ne pas vouloir développer de nouvelle génération de moteurs diesel en raison des coûts importants liés aux réglementations plus strictes, dans un entretien paru mercredi.