Tout sur hacking

L'an dernier, des hackers ont dépouillé la banque centrale du Bangladesh de 81 millions de dollars. Selon le spécialiste russe en cybersécurité Kaspersky Lab, les auteurs sont aussi responsables d'une série d'autres tentatives de cyberattaque de banques. Les auteurs, au nom de code Lazarus, opèrent plus que probablement à partir de la Corée du Nord et essaient agressivement de voler de l'argent.

Les employés ont souvent accès à des informations sensibles sur le réseau interne de leur entreprise. Fouiller dans ces informations constitue-t-il une infraction pénale? Un arrêt récent de la Cour de cassation jette un nouveau regard sur cette problématique.

Les sites de Rossel victime d'une cyberattaque, peu de temps après celle de TV5 Monde. L'actu de la cyber criminalité ne cesse de défrayer la chronique depuis déjà plusieurs mois. Plus discrètement, nombreux sont ceux qui s'emparent des données des entreprises - souvent mal armées contre ce mail du siècle - pour les faire chanter ou les revendre.

Si le collectif Anonymous veut venger "Charlie Hebdo", tous les hackers n'ont pas forcément d'objectif aussi désintéressé. Nombreux sont ceux qui s'emparent des données des entreprises -souvent mal armées contre ce mal du siècle- pour les faire chanter ou les revendre. Car le hacking est un business rentable pour les pirates... mais très coûteux pour les entreprises.