Tout sur gsk biologicals

150 à 180 travailleurs seraient repris sur les 330 que comptent les Laboratoires Thissen, selon les plans des deux repreneurs : un groupe pharmaceutique français et un groupe de particuliers constitué autour de Jean Stephenne, patron de GSK Biologicals.

Une faille dans le plan Marshall wallon permet à GSK Biologicals de récupérer 1,3 million d'euros auprès de la commune de Rixensart. Un montant lié à un trop-perçu entre 2005 et 2009 par l'administration fiscale fédérale.

A l'aube d'un scrutin probablement lourd de conséquences, et alors que la situation économique reste préoccupante, quel message les patrons aimeraient-ils faire passer aux décideurs politiques ? Trois chefs d'entreprise du sud du pays ont pris la plume, souvent acide. Premier volet d'une série sur trois jours, avec la carte blanche de Jean Stéphenne (GSK Biologicals), complétée par l'analyse de Jean Hindriks (UCL, Institut Itinera).

Un euro sur onze généré en 2009 par l'industrie pharmaceutique en Belgique est le fait de la grippe A/H1N1. Autre particularité : ces 9 % du chiffre d'affaires sectoriel sont l'apanage de la seule GSK Biologicals, qui a fabriqué et exporté en masse des vaccins.