Tout sur Greg Clark

L'ancien ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson, chef de file de la campagne en faveur du Brexit, a parcouru le pays en 2016 dans un bus rouge en promettant de verser intégralement les 350 millions de livres affectées chaque semaine au budget européen au 'National Health Service', à savoir la sécurité sociale britannique. Il a promis un avenir meilleur à la population. Celle-ci rêvait d'un Brexit qui rendrait au Royaume-Uni le contrôle de ses frontières et de ses lois, tout en conservant exactement les mêmes avantages qu'en étant membre de l'Union européenne.