Tout sur Grèce

Une grève des marins mardi bloque la plupart des navires au port en Grèce, ce qui coupe du reste du monde une série de petites îles grecques qui ne sont pas équipées d'aéroport, annonce la chaîne publique ERT.

Les eurodéputés et les 27 Etats membres se sont accordés jeudi sur un mécanisme visant à conditionner le versement de fonds européens au respect de l'Etat de droit, levant l'un des principaux obstacles pour l'approbation du futur budget de l'UE et du plan de relance post-Covid.

Nos voisins du Nord sont-ils vraiment le modèle de vertu financière qui justifierait leur posture intransigeante au sein de l'Union européenne ? A certains égards, oui. Mais à d'autres, non.

Au deuxième trimestre, trimestre pendant lequel les mesures de confinement liées à la Covid-19 ont été mises en oeuvre à grande échelle par les États membres, le taux d'emplois vacants s'est établi à 1,6% dans la zone euro et dans l'Union européenne (UE), en baisse par rapport à taux de 1,9% relevé au trimestre précédent ainsi qu'au taux de 2,3% du deuxième trimestre 2019, selon les chiffres publiés mardi par Eurostat, l'office statistique de l'Union Européenne.

Le déficit public dans la zone euro s'établissait à 2,2% du PIB au premier trimestre, annonce mercredi Eurostat. Il s'agit du déficit le plus élevé enregistré depuis le deuxième trimestre 2015. Les mesures de confinement mises en place par les États membres dans le cadre de la crise du coronavirus ont pesé. Le déficit en zone euro était d'un demi pour cent au premier trimestre 2019.

Au 1er janvier 2020, la population de l'Union européenne à 27 États membres (UE) a été estimée à près de 447,7 millions, en baisse logique de 12,8% par rapport aux 513,5 millions comptabilisés un an plus tôt, quand le Royaume-Uni était encore pris en compte, indique vendredi Eurostat, l'office européen des statistiques. La variation totale de la population de l'UE, dont la Belgique représente 2,6%, a été positive avec 0,9 million d'habitants de plus en 2019, en raison du solde migratoire.

Les touristes venant en Grèce à partir du 1er juillet devront remplir un questionnaire en ligne 48 heures à l'avance et recevront un code-barre qui déterminera s'ils doivent être soumis à un test de dépistage à leur arrivée.