Tout sur Grande-Bretagne

L'agence Standard & Poor's a abaissé vendredi à "négative" la perspective de la note de la dette à long terme du Royaume-Uni, actuellement fixée au cran le plus élevé de AAA, citant les risques encourus par le référendum sur l'appartenance britannique à l'Union européenne (UE).

Ce 7 mai, les citoyens britanniques sont appelés aux urnes pour renouveler la Chambre des communes. Le scrutin est pour le moins incertain. Le bipartisme conservateurs/travaillistes s'est en effet érodé, malgré le mode de scrutin. Le point sur la situation économique du pays.

Le nombre d'emplois créés, la croissance et le 600e anniversaire de la victoire d'Azincourt sont autant de raisons de pavoiser en 2015 face à la France, a relevé mercredi le ministre des Finances George Osborne.

La Grande-Bretagne est partie pour dépasser l'Allemagne et lui ravir la place de première économie européenne en 2030, ressort-il d'une étude analysant les 30 principales économies mondiales.

La majorité des entrepreneurs britanniques voteraient pour le maintien dans l'Union européenne en cas de référendum, a assuré lundi le patron de la fédération patronale CBI, mettant en garde contre la rhétorique eurosceptique en cours dans le pays.

L'agence Fitch Ratings a retiré vendredi sa note maximale "AAA" à la Grande-Bretagne, en raison de la dégradation de sa situation économique qui l'a amenée à revoir en hausse ses prévisions en matière de dette et de déficits publics.

L'agence d'évaluation financière Moody's a privé vendredi la Grande-Bretagne de son triple A et abaissé d'un cran la note de la dette du pays à Aa1 en raison de la "faiblesse" de ses perspectives de croissance.