Tout sur Google

Alphabet Inc., la société mère du géant de l'internet Google, va réduire ses embauches pour le reste de l'année. Cette décision a été prise alors que le climat économique est incertain et qu'une récession ne peut être exclue. Le CEO Sundar Pichai l'a fait savoir dans un courriel adressé aux employés.

Commercialisé en France et outre-Atlantique depuis plus d'un an, le "Chromecast avec Google TV" est enfin disponible en Belgique. Cette nouvelle version du célèbre dongle devient autonome. Équipée de Google TV et du Play Store, elle héberge vos applications de streaming favorites et se pilote à l'aide d'une télécommande vocale très minimaliste.

Les géants de la tech recrutent moins et les ingénieurs ont largement adopté le télétravail, mais Google vient d'ouvrir de nouveaux bureaux futuristes dans la Silicon Valley, conçus pour répondre à toutes les demandes actuelles, et même futures, de ses salariés.

Wikimedia Foundation, l'organisation qui héberge l'encyclopédie collaborative en ligne Wikipédia, a annoncé que Google et la bibliothèque numérique Internet Archive étaient les premiers clients d'un nouveau service pour les professionnels.

Avec la tempête boursière actuelle, il y a une question que n'osent pas trop se poser les amoureux du Bitcoin et plus généralement des cryptomonnaies. Cette question, c'est que vaut un Bitcoin ? Moins de 20.000 dollars, comme c'est le cas maintenant ? Ou 100.000 dollars, comme l'ont prédit certains experts ?

Le fabricant californien d'enceintes connectées Sonos vient de lancer son propre assistant vocal. Créé par des Français, celui-ci s'apprête à faire de l'ombre à Siri, Alexa ou Google Assistant. D'autant qu'il tacle ses adversaires sur ce qui fait l'essence même de leur business.

Après avoir gagné un procès retentissant contre Google, le fabricant d'enceinte Sonos s'apprête à lancer son propre assistant vocal le 1er juin. De quoi faire de l'ombre à Alexa, Siri et Google Assistant ? Trends/Tendances a pu le tester en exclusivité. Voici nos impressions.

Netflix, Google et consorts vont-ils devoir participer au financement des réseaux télécoms? La Commission européenne envisage une "juste contribution" des géants du numérique, principaux consommateurs en bande passante, au risque d'ébranler le principe de neutralité du net. Un projet réclamé de longue date par les opérateurs.