Tout sur Gita Gopinath

La dette publique mondiale va grimper cette année à un niveau inédit dans l'histoire pour représenter 101,5% du PIB mondial, soit plus qu'à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, soulignent des responsables du Fonds monétaire international dans un article de blog publié vendredi

L'économie mondiale semble se remettre plus lentement que prévu de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus et aura des séquelles persistantes, a estimé vendredi l'économiste en chef du Fonds monétaire international, Gita Gopinath.

Les gouvernements doivent apporter "une réponse internationale coordonnée" pour atténuer l'impact économique de l'épidémie du coronavirus, souligne lundi l'économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI), les exhortant à prendre des mesures budgétaires, monétaires et financières "importantes".

"A 3% de croissance, il n'y a pas de place pour les erreurs politiques". En dévoilant la dernière prévision d'expansion de l'économie mondiale pour 2019, Gita Gopinath, l'économiste en chef du FMI, a pressé les décideurs politiques de réduire "urgemment" les tensions commerciales.