Tout sur Gilles Quoistiaux

Le cours de la cryptomonnaie ne cesse de chuter. Le bitcoin vient d'atteindre son point le plus bas de l'année écoulée.

Suite à une communication du G20, le marché des cryptomonnaies donne des signes de regain de forme. Je réinvestis 500 euros dans le bitcoin... en espérant un ultime décollage des cours qui sauverait mes placements.

Si je veux faire quelques beaux coups, je dois me mettre au " trading ". Mais je doute de mes talents, et je manque de temps. Je décide de sous-traiter cette activité complexe à un robot.

Je ne fonde plus beaucoup d'espoirs dans le bitcoin, dont le cours a été quasiment divisé par deux depuis le début de mon expérience. Mon salut repose-t-il dans les devises alternatives ?

La monnaie virtuelle est frappée par les "mineurs", qui possèdent des ordinateurs adaptés à cette activité. Pour ce travail coûteux en matériel et en électricité, ils sont rémunérés en bitcoins. Parviennent-ils à dégager des bénéfices ?

Après un effondrement du cours qui m'a mis dans les cordes, je tente de reconstruire mes positions et investis dans deux nouvelles monnaies virtuelles. Mais je dors mal.