Tout sur Gilead

Privée temporairement d'autorisation de vente du filgotinib aux Etats-Unis, la biotech belge a dévissé en Bourse.

En plus du prix du meilleur CFO organisé par " Trends-Tendances " et " Trends ", le jury décernera pour la deuxième fois le " Deal of the Year ", attribuée à une opération financière dans laquelle une entreprise belge s'est particulièrement distinguée.

Chez nos confrères de " Trends Magazine ", c'est Onno van de Stolpe (60 ans), le CEO de la société biotech Galapagos, qui a été récompensé par le titre de Manager de l'Année 2019.

C'est la plus grosse opération jamais menée dans secteur des biotechs en Belgique. Le géant américain de la pharmacie Gilead Science va investir 5 milliards de dollars dans la biotech malinoise Galapagos : 3,95 milliards de dollars auxquels viennent s'ajouter 1,1 milliard de dollars de participation. Gilead détenait déjà 12,3% du fleuron flamand. Sa participation passera désormais à 22%.

Après avoir ouvert en hausse de 13%, l'action de Galapagos bondissait de 15% vendredi midi sur Euronext Bruxelles, dopée par le fait que la société américaine Gilead, son partenaire de recherches, a atteint les objectifs qu'elles s'étaient fixés dans une étude importante menée auprès de patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

La société malinoise de biotechnologies Galapagos nourrit de grands projets d'expansion. Alors qu'elle occupe actuellement 180 personnes à Malines, Galapagos envisage de doubler ce nombre dans les prochaines années, indique son CEO Onno van de Stolpe, mardi dans les colonnes du Tijd et de L'Écho.