Tout sur Georges Ugeux

Dans son dernier essai, l'ancien vice-président de la Bourse de New York, Georges Ugeux, critique l'endettement inconsidéré des Etats, le laxisme des banques centrales et l'idéologie du "culte de l'actionnaire". Il a quelques idées pour remettre l'église au milieu du village.

Le CEO de Galileo Global Advisors et ex-vice-président du New York Stock Exchange a donné une conférence dont le thème était " Trump, Brexit et mondialisation : sommes-nous allés trop loin ? "

Sur son blog, l'ancien vice-président de la Bourse de New York aujourd'hui banquier d'affaires, Georges Ugeux, disait que s'il avait voté Hillary Clinton, c'était surtout parce que " en aucun cas, je ne pourrais envisager de soutenir un candidat qui me révulse sur le plan moral, social et politique ". Aujourd'hui que la victoire de Donald Trump est acquise, on sent Georges Ugeux très préoccupé.

La taille des actifs gérés par la banque de l'ombre dépasse celle du secteur bancaire traditionnel. Problème : les activités du shadow banking échappent au radar des régulateurs. A défaut de régulation, ce secteur sera-t-il le détonateur d'une nouvelle crise bancaire ?

La crise aura donné l'occasion à de nombreux éditeurs - et à leurs auteurs - de s'adonner aux joies des livres économiques. Dernier exemple en date : Georges Ugeux, candidat malheureux à la présidence de l'ex-Fortis.