Tout sur Geoffroy Gosset

La start-up wallonne e-peas a démarré son processus de levée de fonds et espère obtenir entre 10 et 15 millions auprès d'investisseurs. Cela valoriserait la boîte à, au moins, 30 millions d'euros... alors qu'elle ne réalisait qu'un très petit chiffre d'affaires en 2018. Comment l'expliquer ?

Déploiement commercial fort, expansion internationale remarquable ou poursuite d'un développement technologique de pointe. Voilà les critères que l'Agence wallonne du numérique a voulu récompenser à l'occasion de sa remise de prix annuelle à l'écosystème des start-up.