Tout sur Geely

Le groupe automobile chinois Geely Group veut investir dans les prochaines années 11 milliards de dollars (environ 8,4 milliards d'euros) dans l'entreprise suédoise Volvo, qu'il a reprise en 2010, affirme jeudi le patron de Geely, Li Shufu, dans le journal allemand Wirtschaftswoche.

Des fonctionnaires suédois auraient déjà mené des discussions avec la direction de Volvo, qui ne serait pas contre une reprise de Saab. Cette opération offrirait davantage de sécurité quant au remboursement du prêt de 400 millions d'euros consenti par la BEI.

Le dialogue semble brisé entre General Motors et les syndicats d'Opel Anvers. La maison mère américaine enterré définitivement le site anversois après avoir repoussé une ultime proposition d'un candidat chinois. Des actions syndicales semblent désormais inévitables. De quoi "influencer négativement l'entrée en Bourse américaine de GM", prévient la FGTB.

Après Volvo Gand, Opel Anvers ? Li Shufu, patron du constructeur automobile chinois Geely, veut "étudier les possibilités que présente" le site anversois de GM. Quant à Volvo, dont il est propriétaire et dont il a visité mardi l'usine gantoise, il l'a comparé à "un tigre qui doit être libéré".

Le constructeur automobile chinois Geely, qui a repris Volvo Cars, va maintenir la capacité de production et le personnel dans l'usine de Volvo à Gand. "Il n'y aura pas d'impact à Gand", a précisé le porte-parole de Geely, Tim Burt, à Belga.

Le chinois Geely a repris Volvo, usine gantoise comprise, pour 1,8 milliard de dollars l'an dernier. En visite en Chine, Kris Peeters, ministre-président flamand, n'a pas manqué de lui parler de l'usine Opel d'Anvers, qui se cherche un repreneur. La réponse de Li Shufu, patron de Geely, n'a laissé planer aucun doute...

Le holding coté Gimv et la société Capricorn Venture Partners ont annoncé mardi un investissement de 24 millions d'euros dans la société Punch Powertrain, spécialisée dans la fabrication de systèmes de transmission à variation continue (TVC) pour voitures.

Le constructeur suédois Volvo Cars a été vendu dimanche par l'américain Ford pour 1,8 milliard de dollars au chinois Geely, ont annoncé les trois constructeurs automobile après la signature de l'accord en Suède.