Tout sur Gaz russe

Israël veut aider l'Europe à s'approvisionner en gaz naturel alors que les pays européens ont l'objectif de diminuer l'importation de l'énergie russe à cause de la guerre en Ukraine. Le pays augmente sa production de gaz à partir de champs offshore et espère pouvoir signer des contrats d'approvisionnement avec différentes nations européennes dans un avenir proche, indique un responsable du ministère israélien de l'énergie.

L'Allemagne multiplie les démarches auprès d'exportateurs de gaz susceptibles de remplacer l'approvisionnement en provenance de Russie, le ministre de l'Economie se rendant samedi au Qatar, après un déplacement en Norvège cette semaine.

Les livraisons de gaz russe à l'Europe se poursuivent malgré le conflit en Ukraine et les sanctions, selon les données des opérateurs, le groupe russe Gazprom mettant lui un point d'honneur à souligner que ses obligations de transit via l'Ukraine sont remplies.

"Pas de tabou" pour se libérer de la dépendance au gaz russe : l'Allemagne doit diversifier ses approvisionnements et explore toutes les alternatives, misant sur l'importation de gaz naturel liquéfié et suggérant même un report de la sortie du nucléaire et du charbon.