Tout sur Gand

Collect&Go, le service de courses en ligne de Colruyt Group, lance mardi, en collaboration avec le supermarché de proximité OKay, le nouveau service "Collect&Go Connect", soit une plate-forme qui met les clients en relation et leur offre la possibilité de faire les courses les uns pour les autres. Le nouveau service sera testé pendant six mois via une application internet dans sept magasins OKay et OKay Compact à Gand et en Flandre occidentale.

La société danoise GreenMobility, qui gère des véhicules électriques partagés à Copenhague et Aarhus, fait son entrée sur le marché belge. Quelque 350 véhicules vont ainsi débarquer à Anvers avant que Bruxelles et Gand ne suivent. GreenMobility vient de recevoir les autorisations nécessaires de la Ville d'Anvers. Ses activités devraient commencer au printemps.

Le constructeur automobile suédois Volvo a construit en 2019 206.225 voitures dans son usine de Gand, a-t-il annoncé jeudi à l'ouverture du salon de l'auto à Bruxelles. Il y fabrique ses modèles XC40 et V60. Pour la 10e année consécutive, la barre des 200.000 voitures produites a été franchi. En 2018, Volvo en avait fabriqué 200.396.

Les plus grandes villes et centres commerciaux belges font appel à Blachère Illumination pour attirer le chaland et booster l'attractivité de leurs espaces en cette fin d'année. Un marché en constante hausse. Avec des budgets importants engagés, que tente de rentabiliser au maximum la filiale belge du leader européen du secteur.

Les syndicats de la banque ING mènent une action ce mardi. Les militants se rassembleront de 09h00 à 11h00 devant les agences Marnix à Bruxelles, Grand Place à Mons et Kouter à Gand pour exprimer leur mécontentement face aux conséquences du plan de transformation pour le personnel restant. L'action se veut d'abord symbolique; il n'y aura donc pas de grève, "mais nous voulons donner un signal à la direction qu'il est nécessaire d'ajuster ce plan", a souligné Filip De Sutter de la CSC Transcom.

Vingt organisations de la société civile belge demandent vendredi au groupe d'assurances français Axa de "cesser d'investir dans l'apartheid israélien". Elles ont écrit une lettre au patron de la filiale belge pour lui demander de cesser d'investir dans un producteur d'armes israélien et dans cinq banques israéliennes. Des militants ont en outre organisé des actions de sensibilisation vendredi matin devant quatre agences d'Axa Insurance à travers le pays.

A l'approche des fêtes, la chaîne française annonce des baisses de prix sur quelque 1.200 articles. Mais ce que Carrefour ne dit pas, c'est que les prix de plus de 300 autres produits viennent, eux, d'être majorés. Compensation ? Le groupe s'en défend.

A l'approche des fêtes, la chaîne française annonce baisser les prix de quelque 1.200 articles. Mais ce que Carrefour ne dit pas, c'est que les prix de plus de 300 autres produits viennent, eux, d'être majorés. Compensation? Le groupe s'en défend.