Tout sur galaxy tab

La justice américaine a levé lundi soir une interdiction temporaire de vente aux Etats-Unis de la tablette Galaxy Tab 10.1 de Samsung Electronics, qui avait été imposée avant la tenue du procès qui a opposé en août le groupe sud-coréen à Apple au sujet de brevets technologiques, rapporte mardi le quotidien Les Echos sur son site internet.

L'iPad domine toujours les tablettes, Samsung dépasse le Kindle d'Amazon : telles sont les conclusions de la dernière étude du cabinet ABI Research. Un marché qui a bondi de 185 % sur un an.

Un tribunal allemand le confirme : la tablette Galaxy Tab 10.1 N pourra être commercialisée outre-Rhin. Coup dur pour Apple, qui accusait Samsung d'avoir outrageusement copié le design de son iPad.

Le tribunal de Düsseldorf interdit de vente les tablettes Galaxy Tab 10.1 et 8.9, pour cause de concurrence déloyale envers l'iPad d'Apple. Cette décision ne vaut pas pour le modèle Galaxy Tab 10.1 N, le modèle spécial "justice allemande" de Samsung.

Un tribunal allemand avait interdit la Galaxy Tab 10.1 de Samsung, qu'il jugeait trop proche de l'iPad d'Apple. La version 10.1N, moins lisse, dotée de bordure plus large et ornée d'un logo plus grand, pourra (enfin) pénétrer le marché germanique.

Non content de contester le jugement d'un tribunal australien, qui interdit - temporairement - la vente de sa tablette Galaxy Tab 10.1, Samsung dépose devant la même justice une demande d'interdiction de l'iPhone 4S. Au coeur du dossier : les brevets, encore et toujours.

La sortie mondiale de la dernière tablette de Samsung, la Galaxy Tab 10.1, est pour le moins chahutée. Son rival Apple l'accuse d'avoir copié le design de son iPad et d'avoir enfreint plusieurs de ses brevets.

Samsung dit ne pas avoir le choix : pour répondre correctement à la plainte déposée contre lui par Apple, il est obligé de contre-attaquer en justice. Au coeur de l'affaire : les appareils à écran tactile, de type iPad et iPhone.

La tablette multimédia du sud-coréen Samsung se présente d'emblée comme le concurrent de l'iPad au plus fort potentiel. Plus petit, léger et fin que la tablette d'Apple, il tourne sous Android (Google) et devrait être commercialisé à la mi-septembre en Europe. A un prix encore inconnu.