Tout sur Gabriel Uzgen

Le nombre de propriétaires qui occupent leur logement est en nette diminution à Bruxelles. Une situation qui va bouleverser le marché immobilier à l'avenir, en faisant notamment émerger de nouveaux concepts. De quoi rencontrer les besoins des "millennials", qui seront de plus en plus réticents à passer trop tôt chez le notaire ?

La concurrence s'accentue sur le marché bruxellois avec l'arrivée de nouveaux acteurs. Une tendance qui ne fait toutefois pas baisser le prix du foncier et donc des logements. Au contraire même. Et cela dans un contexte où les promoteurs doivent quelque peu se réinventer pour se rapprocher des nouveaux besoins de leurs clients. Attention, défis en vue.