Tout sur Frank Maene

Alors qu'il arrive progressivement à son objectif d'avoir une vingtaine de start-up en portefeuille, le fonds Volta Ventures, dirigé par Frank Maene, prévoit le lancement d'un deuxième fonds pour financer de jeunes pousses dans le software et l'Internet.

Emblématique pour les start-up actives dans le domaine du Web et des softwares, le fonds flamand Volta Ventures s'apprête à constituer un nouveau fonds, un " Volta 2 ", pour pouvoir soutenir plus de jeunes entreprises. Il est presque arrivé au bout de son objectif d'investir dans une vingtaine de start-up. L'occasion de faire le point sur ses résultats, après cinq ans d'existence.

Le fonds flamand, très actif aux Pays-Bas et en Flandre, vient d'investir dans sa troisième entreprise belge francophone. Son choix s'est porté sur Nodalview, une start-up active dans l'univers de l'immobilier qui, déjà très présente en France, compte accélérer à l'international.